Le Fanfaron [DVD]

DVD tout neuf (sous blister) Synopsis : Bruno rencontre Roberto. Pendant tout le week-end, ils ne vont plus se quitter. Bruno, très volubile, désinvolte, charmeur et fanfaron, entraîne son nouvel ami à bord de sa voiture de sport pour une série d'aventures insolites. Détails sur le dvd : Acteurs : Vittorio Gassman, Jean-Louis Trintignant, Catherine Spaak, Claudio Gora, Luciana Angiolillo Réalisateurs : Vittorio Gassman, Jean-Louis Trintignant, Catherine Spaak, Claudio Gora, Luciana Angiolillo Format : Noir et blanc, Dolby, Plein écran, Cinémascope, PAL Audio : Italien (Dolby Digital 2.0 Mono), Français (Dolby Digital 2.0 Mono) Sous-titres : Français Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.). Rapport de forme : 1.85:1 Nombre de disques : 1 Studio : M6 Vidéo Date de sortie du DVD : 28 novembre 2012 Durée : 100 minutes Contenu additionnel : Documentaire : "Trintignant l'italien" (53') Interviews : - Dino Risi (20') - Vittorio Gassman (4') - Annette Stroyberg (10') Filmographies de Dino Risi, Vittorio Gassman et Jean-Louis Trintignant Commentaires d'internautes : (13/11/2010) Difficile d'écrire sur un classique de la comédie à l'italienne comme le Fanfaron (Il Sorpasso). Redécouvert et réévalué dans les années 80, alors qu'il fut plutôt boudé par la critique et le public lors de sa sortie en salles en 1962, ce film de Dino Risi a vraiment tout pour plaire. Il ravira aussi bien l'amateur que le plus exigeant des cinéphiles. Basé sur un scénario d'Ettore Scola et de Dino Risi, Le Fanfaron est peut-être bien le premier road-movie de l'histoire du cinéma. Une bande son remarquable, des acteurs qui prennent leur pied, et un voyage en Italie comme on en a rarement vu sur grand écran. Le sentiment aussi que nous tenons là un chef-d'oeuvre de la comédie italienne avec un aspect documentaire non négligeable puisque cette histoire rocambolesque témoigne de cette Italie du début des années 60, alors en plein boom économique. Mais c'est aussi une satire à l'encontre de la société toute entière (l'enrichissement des classes moyennes, les plaisirs hédonistes, la découverte du capitalisme...). La critique à cet égard est bien féroce mais justifiée, et l'on comprendra que cette comédie est finalement une fable douce-amère... Alors, bien sûr, dès le début de ce long-métrage, Dino Risi utilise toutes les ressources de la comédie, et l'on ne manquera pas de rire aux éclats, tant sont jubilatoires les dialogues et les frasques des personnages. Mais Risi en profite pour explorer l'évolution des mentalités de son époque. Et plus le film avance et plus l'on perçoit la volonté du cinéaste de montrer un certain désenchantement... Non pas que c'était mieux avant, mais sa foi en l'homme est vraiment sans appel... En effet, "Il Sorpasso" est un miroir parfaitement lucide de cette époque, la conscience d'un auteur sur sa société (l'automobile, véritable objet de culte, la frime, le fric, la disparition de la modestie et de la courtoisie, et la vulgarité qui commence à s'afficher sans vergogne ni pudeur, etc...). Le film met en scène un personnage célibataire, Bruno Cortona, la quarantaine bien entamée (Vittorio Gassman, impressionnant), beau gosse, plein de fougue et de panache, déconneur, ne songeant qu'à une chose: profiter de tout, "vite et maintenant" (la scène du restaurent, ou celle au cours de laquelle on le voit danser et dialoguer avec la femme de son patron, ne manquent pas de piquant, mais c'est surtout dans sa façon de conduire son coupé sport que l'on cerne le personnage..). Et quand c'est jour férié en Italie (un 15 août), qu'il fait beau et que tout Rome est déserté, que les boutiques sont fermées (impossible d'acheter des clopes..), il est un peu désespéré le Bruno... Alors, forcément, il cherche à voir ses amis, mais en vain... Et c'est à toute vitesse, dans les rues de la capitale, qu'il lance sa Lancia. On l'aura compris, Il Sorpasso est aussi un film sur les frustrations de la solitude. Très vite, il interpelle un jeune étudiant perché à sa fenêtre (Jean-Louis Trintignant au jeu sobre et tout en retenue). Démarre alors pour ces deux hommes qui ne se connaissent pas une aventure folle de deux jours.. Elle sera forcément inoubliable, pour l'un comme pour l'autre... L'intérêt du film réside aussi, on l'aura compris, dans l'opposition entre les deux protagonistes (Bruno/Gassman opportuniste, sans gêne, et carrément extraverti, Roberto/Trintignant, timide, malléable, intraverti...). La voix off de Roberto traduit d'ailleurs ses pensées les plus profondes en contradiction avec ses actes... Si l'un dit tout haut ce qu'il pense, l'autre, au contraire, est plus réservé, du moins au début... Au contact de ce fanfaron de Bruno, le jeune Roberto va découvrir une autre façon de vivre, et ouvrir peu à peu les yeux sur le monde qui l'entoure... La liberté des acteurs, et donc leur sens de l'improvisation, sont ici remarquables. Gassman et Trintigant dépassent tous deux la représentation simpliste et caricaturale des comédies dites "classiques". Le premier (dont on apprend, dans les bonus, que ce film figure parmi ses préférés) associe son portrait et ses joutes verbales à des moments mémorables de rire libérateur, il vit si bien son personnage que jamais dans une comédie, de mémoire de cinéphile, un être ne m'était apparu aussi authentique... Dans Le Fanfaron, le spectateur ne sera pas au bout de ses surprises. Improvisation, donc, comme ce thème de jazz endiablé qui ouvre le film. Mais aussi un rythme soutenu. L'interprétation de Gassman s'en trouve d'autant plus délicieuse que rien ne semble l'arrêter dans cette aventure. Ce type n'a peur de rien. Si des scénaristes comme Ettore Scola ont tenu un rôle non négligeable pour la réussite de ce fleuron de la comédie italienne, j'ai eu pour ma part le net sentiment que ce sont les acteurs qui portaient vraiment le film. Comédie jubilatoire, film désenchanté, maîtrise technique vertigineuse, plans-séquence de toute beauté, regard sur l'évolution des moeurs italienne des années 60, fable douce-amère, Il Sorpasso, c'est tout cela à la fois. La description incisive proposé par Dino Risi est vraiment efficace. Le portrait synthétique des travers, des malaises et des aberrations de la société italienne font mouche. C'est du très grand art. Enfin, une réflexion vient se greffer sur le bonheur éphémère, celui de toute une jeunesse... Voici donc un film complet qui témoigne d'une éclatante vitalité et n'a pas pris une ride plus de cinquante après sa réalisation: un pur divertissement doublé d'une réflexion sociale acérée. A ne manquer sous aucun prétexte. Dans les suppléments : trois interviews fort intéressantes: une de Dino Risi, une autre de Vittorio Gassman, et enfin une d'Annette Strayberg. Langues : français et italien (avec sous-titres français). Merci de m'avoir lu jusqu'au bout... (18/09/2012) Dino Risi (1916-2008), qui avait fait des études de médecine et songé à devenir psychiatre, le sarcastique et impertinent réalisateur de tant de comédies féroces sur l'Italie de l'après-guerre, sort en 1962 'Le fanfaron' (en fait 'Il sorpasso', celui qui surpasse les autres, 105mn, en N&B, écrit avec la collaboration d'Ettore Scola -qui n'est devenu metteur en scène qu'à partir de 1964- comme de Ruggero Maccari, musique du grand Riz Ortolani), un film drôle et grave sur l'archétype de l'Italien d'alors, séduisant, mais surtout bête et arrogant, un incroyable frimeur qui, au volant de sa Lancia blanche, se croit tout permis et que joue, pied au plancher, Vittorio Gassman (1922-2000, génois, né d'un père allemand, qui fut un grand acteur de théâtre -notamment sous la direction de Luchino Visconti- avant que de triompher au cinéma dans 'Le pigeon' en 1958 et qui enchaîna ensuite les rôles à la vitesse du grand vent, jusqu'à devenir l'un des plus célèbres acteurs de la péninsule italienne). Un 15 Août, Vittorio Gassman traverse en trombe les rues de Rome déserte, s'arrête à une fontaine pour boire un peu d'eau, voit Jean-Louis Trintignant (qui a souvent tourné en Italie à cette époque-là et à qui ce road-movie avant l'heure n'a pas dû déplaire puisqu'il a failli devenir coureur automobile) à la fenêtre de son appartement, pénètre chez celui-ci pour y donner un coup de fil et finalement entraîne ce solitaire, timide et réservé puceau, étudiant en 4° année de droit, dans une effarante promenade avec l'amour et la mort au rythme du klaxon musical de sa décapotable sur la route des vacances ; l'objectif étant de faire comprendre à Trintignant, en deux jours chrono, ce qu'est la vie. Sur le sentier de la guerre, à l'assaut des jolies teutonnes -notamment-, l'horripilant dragueur-moqueur Gassman court, vole, ment, serre les filles en pantalons Capri et soutien-gorge Scandale plus fort qu'une guêpière, jusqu'à jeter son discret, mais mignon compagnon de route et de beuverie dans les bras de sa propre fille, la délicieuse Catherine Spaak (la fille du célèbre scénariste et dialoguiste belge Charles Spaak, née en 1945 et qui a fait l'essentiel de sa carrière de l'autre côté des Alpes)... La Lancia blanche qui file à toute allure sur des autoroutes sans lignes blanches, larges et encore peu fréquentées symbolise évidemment l'Italie d'alors, celle du miracle économique, qui n'avait peur de rien et ne connaissant aucune règle ni aucune limite, celle d'une fausse idée du bonheur. L'aspect documentaire du long-métrage en fait tout le sel. Joyeux et cruel, 'Il sorpasso' n'a perdu ni son charme, ni son intérêt. Si vous aussi pensez que l'essence est le meilleur ami de l'homme, cette noire comédie de moeurs vous attend ! ... BOSY

Voir l'annonce

Lot de 95 Partitions et 9 Songbook Piano

Bonjour Vend un lot de partition Piano / Clavier 95 partitions & 9 Songbooks Paiement en espèce uniquement Vente du lot complet uniquement Merci Liste songbooks et partitions SONGBOOKS ( 9 ) Ennio Morricone « 12 musiques de film » Orchestral Manœuvres In theDark « The Best Of » Les musiques de Film de Vladimir Cosma Volume 2 Les plus belles musiques de Pub Eddy Mitchell Best Of Hit Parade NRJ Vol 6 Hit Parade NRJ Vol 1 Michel Fugain Livre d’Or Michel Delpech Livre d’Or PARTITIONS (95) Johnny Halliday : Je serai la Patrick Juvet : La musica Les musclés : La musclada Zucchero : Senza una donna Serge Gainsbourg : Elisa Jean-Luc Lahaye : Papa Chanteur Claude Dubois : Le blues du Businessman Paul Simon : The Sound of silence América : West Side story Eddy Mitchell : La dernière séance Images : Les démons de minuit Feelings (Dis lui par Mike Brant) La compagnie créole : Soca party sur la plage Michèle Torr : I Remember you Frédéric François : Mon cœur te dit je t’aime Michel Sardou :Et mourir de plaisir Blues trottoir : Un soir de pluie Michel Sardou : En chantant Charles Trenet : La mer C Jérome : Et tu danses avec lui La compagnie créole : Ma première biguine partie Elton John : Song For Guy Dario Moreno : Si tu vas à Rio Philippe Lavil : La chica de cuba Demis Roussos : Quand je t’aime Françoise Hardy : Tous les garçons et les filles Darla Dirladada (BO les bronzés) François Feldman : Joue Pas Michel Sardou : Maudits français Yves Montand : Un gamin de Paris Rika Zarai : Casatchok Mylène Farmer : Désanchantée Michel Fugain : Une belle histoire Ricchi e poveri : Sara Perché ti amo Didier Barbelivien : Les mariés de Vendée Mos Machucambos : La Bamba Thème du Film : Borsalino Les enfants du Pirée Maman La plus belle du monde Sylvie Vartan : Danse Ta vie (Flashdance) Take My Breath Away du film TOP GUN Rock Around The clock Tristesse de Chopin François feldman : C’est toi qui m’as Fait François Feldman : Petit Franck Michel Sardou : La maladie d’amour Julie Pietri : Nouvelle Vie Los del Rio : Macaréna Georges Brassens : Les copains d’abord Baltimora : Tarzan Boy Michel Sardou : Aujourd’hui peut être Patricia Kass : Les hommes qui passent Chanson des jumelles du film les demoiselles de Rochefort Dave : Vanina J .J Goldman : Il changeait la vie Marc Lavoine : Le parking des anges Eddy Mitchell : Le Baby Blues Ce rêve bleu (aladin) Boris Vian : Le Déserteur Thème du film Midnight Express Audin Modéna : Implora Pétula Clark : La gadoue Michele Torr : Et toute la ville en parle Charles Trenet : Douce France On a pas tous les jours 20 ans La valse du vieux Paris Sous les ponts de Paris Sous le ciel de Paris Mort Shuman : Le lac Majeur La compagnie créole : Vive le douanier Rousseau Michel Sardou : Attention les enfants danger Patrick Bruel : Place des grands hommes Michel Sardou : Putain de temps David & Jonathan : Bella Vita Emmanuelle : Rien que toi pour m’endormir Betty Mars : Come Comédie La lambada (Llorando sé Fue) Barbelivien / Gray : Il faut laisser le temps au temps Demis roussos : Forever And ever Véronique Sanson : Rien que de l’eau Marc Lavoine : Paris Johnny Halliday : Le pénitencier Roméo et juliette : Les Rois du Monde Niagara : Quand la ville dort François Feldman : Les valses de Vienne Mike brant : C’est ma prière France Gall : Il jouait du Piano debout Michel Sardou : Selon que vous serez etc… etc… JS Bach : Polonaise et badinerie Patricia Kass ! D’Allemagne Gainsbourg : Lemon Incest La compagnie créole : ça fait rire les oiseaux Thierry Hazard : Un jour c’est oui un jour c’est non Dianne Tell : La légende de Jimmy Audin /Modéna : Song of Ocarina

Voir l'annonce

Lot de vinyls

Ils sont en bon état sauf indication entre parenthèse. Lot complet à venir chercher. sans pochette officielle 33 tours : - JAZZ CLUB MYSTERY HOT BAND I must have that man/Hallelujah - JACQUES METEHEN Sachez prendre mon coeur/Plus qu’un amour - RAY VENTURA ET SES COLLEGIENS La musique vient par ici/Trois petits tambours - BRAHM Concerto en la mineur pour violon et violoncelle « Double concerto » - TEDDY BUCKNER Souvenir de la Nouvelle Orléans avec pochette 33 tours : - LES COMEDIAN HARMONISTS Le disque à Papa - ANTOINE DE SAINT EXUPERY Le Petit Prince (pochette très abimée) - JOSKA NEMETH Les tziganes - Notacsokor Es Csardas - THE WILLIAM McCAULEY CHOIR Canadian folk song (pochette un peu abimée) - Ouvertures célèbres OFFENBACH STRAUSS SUPPE - CLAUDE DEBUSSY Piano Solo Jean-Bernard POMMIER - Orgue et trompette à Beaulieu/Dordogne - ROBERT SCHUMANN Scènes d’enfants Martha Argerich - ANDRE VERCHUREN Pour un petit bisou, 2 vinyls - Souvenirs de Bretagne, danses binious et bombardes, 2 vinyls - MYLENE FARMER L’autre - AIMABLE son accordéon et son orchestre 24 formidables succès, 2 vinyls - JIMMY SHAND AND HIS BAND O’er the border - MAXIM SAURY Hommage à Sydney Bechet - ENRICO MACIAS Reimpression - Temples de Karnak son et lumière, 2 vinyls - SUPPE Ouvertures célèbres - CARAVELLI Concertorama n°2 - Je t’aime je t’aime 12 slows chantés (pochette un peu abimée) - AUGUSTIN ANIEVAS Chopin 24 études Op. 10 et 25 - Folklore Vosgien Les menestrels de GERARDMER - LUCIEN LEGRAND Une leçon de danse classique - Pierre et le loup Conte musical pour enfants op.67 avec boitier ou livret : - MICHELE MORGAN La belle au bois dormant, livre + 33 tours - Trois jeunes tambours ,livre + 45 tours (livre abimé) - Hello, Children ! Cours d’anglais, livre + boitier + 5 vinyls 33 tours (manque le 1er) - TINO ROSSI ses 40 titres d’or, boitier + livret + 3 vinyls 33 tours - BEETHOVEN/SOLTI Symphonie n°9, boitier + 2 vinyls 33 tours - CLAUDE FRANCOIS coffret 3 vinyls 33 tours 33 tours avec pochette 45 tours : - FRANK ADAMS Premier disque - DIANA Maman - UDO JURGENS Merci Cherie - ERIC BURTON AND THE ANIMALS See see rider - TRIO COSTA BRAVA - MARTINE GELIOT - JOHN FORDE Stardance - EXODUS bande originale du film Otto Preminger - Danses réservées aux enfants Vol.2 YVON ALAIN - Les comédiens français chantent pour les enfants - SCHUBERT raconté aux enfants - BEETHOVEN raconté aux enfants


Vinyles 45t et 33t annee 60/70/80

LE PRIX DES 45T 2€ l'unité ( 9 ACHETER 1 GRATUIT ) frais d'envoie pour 6 disque 45t , 8 €. LE PRIX DES 33T 4 € l'unité sauf Jacques Brel ou les prix sont indiquer, frais d'envoie 5.70 € pour 2 acheter . ( POSSIBILITER D ACHETER LE COMPLET SOIS ENVIRON 130 VINYLE 170 € ) JEAN MICHEL JARRE- Equinoxe / Equinoxe 4 MIREILLE MATHIEU- Pardonne-moi ce caprice d'enfant / Une femme amoureuse / La dernière valse / Une histoire d'amour (du film « Love story ») JULIO IGLESIAS - Aimer la vie / Pauvres diables / Manuela / Il faut toujours un perdant JOE DASSIN- L'Amérique MIKE BRANT - Un grand bonheur (45 T) ERUPTION- One way ticket / I can't stand the rain JACQUES BREL- Dernier album Barclay 1977 (33 T) – 8 € JEAN FERRAT- 33 T 1965 (jaquette partiellement déchirée) CHARLES AZNAVOUR- Il faut savoir (45 T) MICHEL FUGAIN- Oh ! Docteur / Le Big bazar YVES MONTAND- Le chant de la libération (45 T) GUY MARCHAND- L'amoureux transi FLORENT PAGNY- N'importe quoi / Laissez-nous respirer THIERRY LE LURON- La chabanisation CHRISTOPHE- Senorita PATRICK JUVET- Je vais me marier marie NICOLETTA- La musique (avec carte du club) EROS RAMAZZOTTI- Una storia importante ALAIN BARRIERE- Tu t'en vas / Une autre vie MICHEL DELPECH- Tu me fais planer FRANCIS CABREL- L'encre de tes yeux - Succès Philips : Paola, Sacha Distel, Guy Béart, Edouard Duleu( 45 t) - Succès Philips : Dario Moréno, Guy Béart, Didier Lapeyre, Vanja Orico (45 t) DANIEL GUICHARD- Mon vieux TINO ROSSI- Catari, Catari MICHEL POLNAREFF- Dans la maison vide DEMIS ROUSSOS- 33 T Le disque d'or (1971 à 1975) TOUS LES VINYLE NE FIGURE PAS SUR L ANNONCE IL EN RESTE CENT AUTRE Et encore une centaine de disque de variete anglosaxon et française et de de disque tout droit sortie de jukebox, à venir découvrir proche de Saint James sur place ou me demander la liste.IL Y EN A 1 RARE UN DES WHO


Score : 4.3/5 - 94