Illustration 1930 4558 fayolle croix du sud victor

Numéro de l'Illustration du 12 juillet 1930 N° 4558 en excellent état avec 28 pages rédactionnelles illustrées et 28 pages de publicités ou supplément commercial (1 feuille manquante). Format env. 38x28cm. En page de couverture " une vision digne de Métropolis : l'avion "Croix-du-Sud, arrivant à New York après sa traversée de l'Atlantique, survole le quartier des gratte-ciel de Manhattan" (voir photo), article en pages intérieures. En 1ère page intérieure photo " un geste symbolique qui marque une date de l'histoire européenne, les dernières minutes de l'occupation française en Rhénanie : le général Guillaumat, commandant en chef de l'armée du Rhin, reçoit, en présence de M. Tirard haut-commissaire de la République française, le pavillon français qui flottait sur son quartier général à Mayence", article en pages intérieures. Au sommaire: º article de 2 pages " les victoires de Fayolle " par Georges Lecomte : la maison du maréchal Fayolle à Clermont Ferrand -- photo prise à Strasbourg le 21 novembre 1918, º article de 2 pages " la fin anticipée de l'occupation française en Rhénanie qu'avait fixée le traité de Versailles, la journée du 30 juin à Mayence " : 11h15 devant le Palais grand-Ducal, l'instant où les couleurs françaises sont amenées - les troupes françaises devant la gare avant le départ, au moment où le général Guillaumat les passe en revue - le défilé, derrière la garde du drapeau, un sous-officier porte le pavillon français qui flottait sur le palais grand-ducal - le général Guillaumat salue de l'épée le pavillon tricolore - la dernière visite du général en chef et du haut commissaire de l'armée du Rhin au cimetière français - le départ des français par le pont sur le Rhin - l'arrivée des troupes de la Schupo peu après, par ce même pont - magasin pillé à Mayence par les nationalistes après le départ des troupes françaises, º article " une escadre américaine à Kiel " une flotte des Etats-Unis en visite dans les eaux allemandes : les croiseurs Arkansas, Florida et Utah en rade de Kiel, côte à côte l'amiral américain Cluvérius et le contre-amiral allemand Förster sur le pon du Schlewig Holstein, º " faits de la semaine ", º article d'une page " Paris, capitale des deux Amériques " par Fortunat Strowski de l'Institut: une garden-party au ministère des Affaires étrangères en l'honneur des ambassadeurs, des chargés d'affaires et des délégués des vingt-deux nations participant à la Semaine américaine, º article de 2 pages " Victor Hugo raconté par l'image " par Albéric Cahuet : Mme Victor Hugo vers 1846, par Auguste Chatillon - Juliette Drouet, par Champmartin - Juliette Drouet septuagénaire, par Bastien Lepage - Victor Hugo photographié en 1854 par son fils Charles -- pleine page, un chef-d'oeuvre de la peinture romantique, Léopoldine Hugo, fille aînée du poète, par Auguste de Châtillon (voir photo), º article " l'embrassement de Notre Dame " + 4 photos sur pleine page " Notre Dame de Paris illuminée pour commémorer le romantisme " : la façade de la cathédrale, en partie masquée par des verdures, photographiée du Petit Pont - le transept sud avec son portail illuminé de l'extérieur et sa rosace éclairée de l'intérieur - le chevet la flèche et le sommet des tours vus de la pointe de l'île - la tour nord vue en fuite avec les premières effigies de la Galerie des rois, º article d'une page " la fête de l'aile en Italie " : Dux, des avions promènent le maître mot dans le ciel de Rome - de deux multimoteurs Caproni sautent en parachute 18 volontaires chargés d'un coup de main contre un pont de chemin de fer en territoire ennemi, º 2 photos sur pleine page " le retour des cendres d'un aviateur " : à l'aérodrome du Bourget, les cendres du premier aviateur portugais mort pour la France, le capitaine Monteiro Torres, sont placées à bord d'un bimoteur de bombardement qui doit les transporter à Lisbonne - l'avion funèbre s'éloigne, contournant Paris par le Nord-Ouest, escorté par d'autres appareils du 3ème régiment, º article d'une page " l'Atlantique Nord franchit d'Est en Ouest en 2 coups d'ailes " par Henri Bouché: le départ du Croix-du-Sud, de Port Marnock (Irlande) pour Terre-Neuve et New-York le 24 juin - le Croix-du-Sud, aux ordres de Kingsford Smith, après escale et ravitaillement à Terre-Neuve, arrive au-dessus de New-York le 26 juin et passe près de la flèche du plus haut gratte-ciel du monde, le Chrysler Builging récemment terminé (323) mètres) (voir photo), º article de 3 pages " la renaissance de notre marine : la conduite électrique du tir en mer " par F. Honoré : tourelle de télépointage d'un cuirassé - plage avant d'un cuirassé - schéma simplifié des réseaux électriques de télépointage d'artillerie principale (croiseurs et cuirassés) - poste central d'artillerie principale (gros calibres) - canon de 138 millimètres en casemate - intérieur de la casemate avec ses trois canons, sur la culasse de la pièce centrale on distingue près du volant de droite le câble de mise de feu électrique, º photo pleine page avec commentaire " un défilé naval dans les rues de Tokio pour le 25ème anniversaire de la victoire de Tsou Shima sur les russes ", º article de 2 pages " la revanche de la robe longue " par Robert de Beauplan : 4 photos dont la mode nouvelle à la Grande semaine de Paris -- à la réunion des drags et au polo de Bagatelle (voir photo), º article " réception de l'amiral Byrd à New York " : l'amiral R. Byrd, le vainqueur du Pole Sud, acclamé à New-York -- photo sur demi page, le City of New-York, navire de l'expédition, entrant dans le port salué par les sirènes et les cloches des autres bateaux -- photo sur demi page, bateau-pompe faisant jouer toutes ses eaux en l'honneur des explorateurs, º article " du bleu horizon à la pourpre cardinalice " : l'abbé Liénart, aumonier du 201ème d'infanterie en 1915 -- le cardinal Liénart, à Rome, en 1930, º article " la grande médaille du ministère de l'Air " : photo, º article " un monument pour les villages disparus " : projet de stèle que le Touring-Club édifiera sur l'emplacement des villages anéantis par la guerre, º article d'une page 2/3 " les fêtes du millénaire du parlement islandais " : le roi Christian et la reine, précédés du premier ministre Triggvi de Thorhallson, débarquent à Reykjavik - le roi de Danemark déclare ouvertes les fêtes du millénaire du parlement islandais - la tribune officielle, au centre le roi ayant à sa droite la reine, puis le prince héritier de Suède -- photo pleine page, les fêtes dans la plaine encadrée de rochers et de collines de Thingvalla, en présence d'une foule de 25.000 personnes l'évêque de l'île prononce le discours liminaire, º " politique et diplomatie ", º article d'une page " l'école de la mer " par Raymond Lestonnat : le torpilleur Mistral échoué sur les Sardinaux, fond rocheux de 2 mètres -- le Mistral que l'on débarrasse de ses torpilles -- carte du lieu de l'accident, º article d'une page " en Roumanie, premiers jours de royauté " : le roi Charles II, ayant derrière lui son fils le prince Michel (neuf ans) et son frère le prince Nicolas, décore le drapeau d'un régiment d'aviation - le roi expliquant à son fils un mouvement de troupes sur le terrain - le roi et le prince héritier passant sur le front du régiment de l'aviation, º " courrier de paris : le double métier" par le Semainier, º article " hommage à la sainte de la patrie " : la chasse de Jeanne d'Arc, renfermant de la terre du bûcher, portée en cortège sur l'esplanade des Invalides, º article " la Maison France " : MM. Fernand David et Gaston Gérard sur le chantier de la future maison du Tourisme, º article " l'Ecole aéronautique boulevard Victor " : M. Laurent Eynac scellant la 1ère pierre de l'école, º " les livres et les écrivains : la coupole" par Albéric Cahuet, º article " la nouvelle maison des gens de lettre ", º article " les concours du Conservatoire " : Mlle Barreau -- Mlle Reyna, º article " mort d'une grande figure de l'Egypte " : photo de Boghos Nubar pacha, º photo " la maison des étudiants arméniens à la Cité universitaire de Paris ", º photo " acrobatie aérienne dans une rue de Detroit : M. Norman J. Terry traverse sur un fil tendu entre les sommets de 2 gratte-ciels ", º article " de Paris à Saint Germain dans un train de 1837 " : 2 photos d'une reconstitution pittoresque à la gare Saint Lazare, º " notes d'élégance : le Golden Ray au Bourget " par Juliette Lancret : Delion -- Vuitton -- Aine Montaillé -- gants Jouvin -- Leda -- Yendis. Publicités de l'époque pleine page, Fly Tox, huile Spido, Marie Brizard, Jean Marie Farina Roger & Gallet, Verney Caron, Franklin, Standard Motor Oil, Jaeger, malle Innovation, Urodonal, Ténor électrique Cicca, Frigidaire, Wood Line en dernière page de couverture et de nombreuses autre plus petites. Frais d'expédition pour la France métropolitaine de 7 euros au tarif lettre (5,5 euro avec moins de pages de publicité), 4 euros pour l'Union Européenne ou la Suisse et 6 euro pour le reste du Monde au tarif livre (possibilité d'autre tarif). La revue est expédiée au tarif lettre verte, sauf demande expresse de l'acheteur. Tarif groupé pour plusieurs revues. Très nombreuses autres revues " l'Illustration " disponibles. voir spams ou téléphonez moi

Voir l'annonce

Terrain à Mauprevoir constructibles ou échange

VENDS 2 TERRAINS A MAUPREVOIR constructibles viabilisés n°1 =2737m2 n°2 = 2144m2 prix 6,50euros le m2 peuvent être réunis en 1 seul lot soit 4881 m2 au prix de 5,50 le m2 très bonne situation au calme échange possible contre grange garage hangar près de la Rochelle ou royan ou voiture de collection Mauprévoir est un petit village de l'ouest de la France. Le village est situé dans le département de la Vienne en région Poitou-Charentes. Le village de Mauprévoir appartient à l'arrondissement de Montmorillon et au canton d'Availles-Limouzine. Le code postal du village de Mauprévoir est le 86460 et son code Insee est le 86152. Les habitants de Mauprévoir se nomment les Maloprévosiens et les Maloprévosiennes. Géographie : L'altitude moyenne de Mauprévoir est de 140 mètres environ. Sa superficie est de 48.59 km². Sa latitude est de 46.173 degrés Nord et sa longitude de 0.517 degrés Est. Les villes et villages proches de Mauprévoir sont : Saint-Martin-l'Ars (86350) à 4.97 km, Payroux (86350) à 5.32 km, Joussé (86350) à 6.99 km, Pressac (86460) à 7.60 km, Charroux (86250) à 9.06 km. (Les distances avec ces communes proches de Mauprévoir sont calculées à vol d'oiseau - Voir la liste des villes et villages de la Vienne) Population et logements : La population de Mauprévoir était de 654 au recensement de 1999, 652 en 2006, 652 en 2007 et 666 en 2009. La densité de population du village est de 13.71 habitants par km². Le nombre de logements sur la commune a été estimé à 403 en 2007. Ces logements se composent de 299 résidences principales, 59 résidences secondaires ou occasionnels ainsi que 44 logements vacants. Les Confidences de Mauprévoir La promenade des Confidences de Mauprévoir est une visite libre. On la suit en famille ou entre amis, en tout cas à son rythme. Certains vont à pied et d'autre à vélo. De site en site, l'itinéraire fait découvrir dans son décor vivant, l'histoire véritable, surprenante et amusante, d'un petit village du sud-Vienne entre Charroux et l'Isle-Jourdain. un récit proposé au fil d'une promenade en boucle en seize Espaces Témoignage : seize plaques murales et tables de lecture agrémentées de photographies anciennes et de dessins spécialement conçus pour illustrer l'anecdote. Si la promenade est fléchée et très facile, elle est aussi commentée par un dépliant gratuit. c'est un petit guide pratique qui présente le plan du parcours et une liste de devinettes. Les bonnes réponses sont dévoilées dans les Espaces Témoignage. Le dépliant est disponible à la mairie. Le thème de la confidence Les Espaces Témoignage sont des "fenêtres du temps" grandes ouvertures sur le passé ou le présent des lieux dévoilés, et sur la grande Histoire, celle que l'on apprend dans les livres. Plus d'un s'étonneront de voir tout cela résumé dans un si petit monde. Les Espaces Témoignage sont disposés sur un chemin imaginé pour tous ceux qui ont un village dans le coeur, car l'histoire particulière de Mauprévoir est aussi un peu celle de tous les villages, du Poitou et d'ailleurs... "Les confidences" de Mauprévoir ne sont pas nostalgiques. Elles nous parlent des paysages, des activités et des habitants d'aujourd'hui. La promenade relie le café-restaurant pouvant accueillir des groupes sur réservation, la boulangerie du village, les autres commerces, et le célèbre club de tir local. Le dépliant fournit tous les renseignements utiles pour accéder aux autres ressources d'accueil, de loisirs et d'animation de la commune : un gîte rural ; des balades à cheval, des sentiers de randonnée pédestre et VTT ; les dates des fêtes de Mauprévoir. L'origine des confidences Voué à la rencontre, ce programme devait naître d'une rencontre. Celle d'une municipalité qui, en concertation avec la population, souhaitait donner des noms aux rues de sa commune. Au début de l'année 1997, l'équipe s'est formée autour du projet encore imprécis des Confidences... Alors débuta une grande et belle enquête. Il fallait rassembler les énergies et les témoignages, inspecter les archives, réunir les documents privés et quelques ouvrages spécialisés permettant d'éclairer les thèmes retenus. Le travail de recherche et de tri dura près d'une année, émaillé d'amitié, de rires et de grandes surprises. Il rencontra quelques obstacles nécessaires, comme l'obligation de vérifier les sources ou de ménager la sensibilité des proches descendants des quelques figures du pays dont les bons mots méritaient d'être immortalisés. Une fois les maquettes achevées et les virgules bien placées, parce que le travail d'équipe avait fait ses preuves et ses liens, les auteurs décidèrent de continuer ensemble jusqu'au bout. L'information avait été conçue avec les gens d'ici. il fallait que les supports eux-mêmes soient réalisés sur place. Les tables de lecture furent maçonnées par les techniciens des ateliers communaux et des artisans de Mauprévoir,. Quant aux petits mobiliers en bois, ils ont été fabriqués par le menuisier du village. Chacun de ces éléments a été réalisé dans un souci d'intégration au village, de respect de l'environnement et des visiteurs. Confidences pour confidents Plus le projet des Confidences avançait, plus l'équipe se disait que les premiers confidents seraient les habitants de Mauprévoir eux-mêmes. Enracinées dans l'identité ancienne, les Confidences de Mauprévoir se partagent au présent pour mieux préparer l'avenir. Elles sont vivantes puisqu'elles décrivent l'évolution d'une réalité, au coeur même de cette réalité. Ainsi les Espaces Témoignage ne nous disent pas seulement ce que le village a été. L'Espace Témoignage consacré à l'oeuvre extraordinaire d'Eugène, le prêtre-jardinier, confidence à lire au pied de ses vieux arbres fruitiers, pourrait susciter les vocations. Un chemin pour construire Ainsi, sans que le bon père Eugène ne s'en froisse d'une feuille, son jardin conservatoire de la rose et d'espèces fruitières suscitera des vocations de jardiniers. Et pourquoi pas d'autres, quand le public aura goûté aux Confidences. En humaniste sincère, Eugène disait que dans la vie, le plus important n'est pas de récolter, mais de semer... Ces confidences en complicité majeure vont émouvoir de nombreux visiteurs. Tous ceux qui, durant leur sortie du week-end ou pendant leurs vacances, sauront faire un détour pour découvrir le secret de la mystérieuse invite du doux nom des confidences... Les retraités individuels ou en club viendront aussi attirés par l'évocation des souvenirs de leur enfance. Quant aux plus jeunes, ils débarqueront un jour, dans un car tout neuf, et s'émerveilleront devant les confidences de leurs aïeux. Pourquoi l'inauguration lors des journées patrimoine 1998 ? Au cours de la journée du patrimoine, on peut enfin entrer dans un château fermé au public, on découvre l'histoire de murailles antiques, on visite une collection privée. et c'est fini pour l'année ! Elles s'adressent au "tout public" qui ne cherche pas l'érudition, mais une vraie détente, de la chaleur et de nouvelles racines. A ceux qui, vivant dans la région ou visiteurs occasionnels, souhaiteront revenir à Mauprévoir avec leurs amis. A ceux qui pourraient certainement s'installer ici, à 45 mn de Poitiers et à 1 heure d'Angoulême... Parce qu'il y a toujours une école à Mauprévoir, malgré la réforme générale des politiques publiques !

Voir l'annonce

Score : 4.2/5 - 94