Tourne-disque ARPEGE - AUDAX (1962)

Bonjour, je vous propose ce tourne-disque transportable (ou tourne-disque valise, l'ancien nom étant " électrophone ") de marque ARPEGE, équipé d'un haut-parleur AUDAX FRANCE. Ce tourne-disque a été fabriqué le 10 juillet 1962 (inscrit via tampon sur le caisson du bois, par DELAMARE). Le boîtier de ce tourne-disque est intégralement en bois, protégé par un revêtement spécifique ; les supports (y compris le plateau) sont en métal ; les boutons et le bras sont en plastiques. Ce modèle est équipé d'une électronique sous technologie " tube ", aussi appelé lampe à vide. Cette électronique est parfaitement fonctionnelle. Le tourne-disque dispose de 4 vitesses (ainsi qu'une position 0): 16-33-45-78 tours, réglables par sélecteur mécanique. Il présente deux boutons de réglage : un pour l'allumage (via un clic) et le volume, et un second pour la tonalité (grave ou aigus). Cet appareil est dit " dans son jus ", plutôt bien conservé pour un appareil de plus de 50 ans. Autant les matières "nobles" (bois, métal et " plastique ") sont dans un très bon état, autant les caoutchoucs des galets de transmission, qui permettent de faire tourner le disque, sont en très mauvais état. Et en tant que vendeur, je dois apporter l'information suivante : le caoutchouc du galet principal doit être changé, et je conseille également de changer les caoutchoucs des axes secondaires, liés aux différentes vitesses. Une photographie est disponible concernant l'état des caoutchoucs. À titre d'information, le galet principal fait 4,9 cm (armature acier) et 5,2 cm avec le caoutchouc (soit un tor de 3 mm), d'après mes mesures. Les axes ont été graissés le 2 mars 2014. J'ai réalisé une vidéo qui montre le problème que pose le caoutchouc du galet principal (en terme de mouvement et de bruit engendré). Dans cette même vidéo, je fais tourner un disque 45 tours en vitesse 78 tours : grâce à l'inertie du volant, cette vitesse est utilisable ; l'intérêt de ce dernier test est de vous montrer que la partie électronique fonctionne parfaitement. MISE A JOUR : Une personne m'ayant contacté, ce dernier dispose des galets neufs ! Je vous mettrai en relation afin de pouvoir remplacer les galets ; ou si vous réaliser un premier paiement (de réservation) de 20 € (+50 € du prix de l'objet), j'achèterai moi même les galets et effectuerai le remplacement Pour résumer : si vous désirez vous servir de ce tourne-disque comme objet de décoration, dans le cadre d'un intérieur ou pour un usage spécifique (cinéma, pièce de théâtre), aucun problème. Pour les collectionneurs de la marque AUDAX, ou de tout amateur de tourne-disque souhaitant effectuer une restauration, je ne peux que vous conseiller de changer le caoutchouc du galet d'entraînement. Note : si vous avez les joints, je suis preneur pour réhabiliter le tourne disque De nombreuses photos complémentaires sont disponibles. Ce tourne-disque est fourni avec sa notice d'origine. Caractéristiques : Tourne-disques : 4 vitesses (16, 33, 45, 78 tours) Cellule cristal rotative Amplificateur : 3 tubes, puissance 2,5 W Contrôle de puissance + interrupteur Contrôle de tonalités grave et aigus Voyant lumineux de mise sous tension Prise de HP supplémentaire HP rond (diamètre 20 cm) circuit imprimé Fusible de protection Valise gainée : Couvercle amovible Largeur 260 -- Longueur 270 -- hauteur 150 Idéalement, la livraison peut se faire en main propre à St Jean de Védas, mais il est possible d'utiliser les moyens postaux (application stricte du tarif Poste selon le poids). Cependant, ce tourne-disque pèse, sans emballage, 6,3 kg. Pensez également à bien renseigner votre adresse de messagerie, car si une erreur se glisse, il me sera impossible de vous répondre. Information : Le transfert de propriété est effectif lors de la réception du paiement.


Tour PC Gamer - i7,16go RAM, 3to, GTX780, VR Ready

Le PC a été monté par matériel.net et coûtait 2000€ à l'achat en 2014. Il est en parfait état, je le revends car je vais passer à un PC portable plus adapté à mon usage. Pour référence en termes de puissance graphique, le PC fait tourner la réalité virtuelle sans problème, j'ai testé une bonne trentaine d'applications RV ainsi que The Witcher 3 avec les graphismes en haute-qualité, il tient donc encore largement la route. La carte graphique équivaut approximativement à une GTX 1060 (cf. "UserBenchmark"). Il fera tourner la plupart des jeux actuels. La carte wifi n'est pas installée car je me branchais via le port Ethernet et une prise CPL. Cette carte peut bien-sûr être ajoutée. Pour le stockage, le PC est composé d'un SSD de 128go et d'un HD de 3to assurant un démarrage rapide et un stockage de vos données important. J'ai réalisé il y a quelques jours une "clean installation" de windows 10 rendue possible par la nouvelle mise à jour de windows 10. C'est très pratique et vous assure la meilleure expérience possible. C'est tout neuf, tout propre, comme si vous veniez de le déballer. Les caractéristiques et le prix affiché pour les pièces anciennes et neuves sur les boutiques en ligne : Carte mère : Asus SABERTOOTH Z87 C2 (Prix en occcasion : 179€) Processeur : Intel Core i7 4770K (Prix en occcasion : 190€) Ram : G.Skill Kit Extreme3 4 x 4 Go PC17000 ARES CAS9 (Prix en occasion : 100€) GPU : Gainward GeForce GTX 780 (Prix neuf : 273.18€) Boitier : Corsair Carbide Air 540 - Noir (Prix neuf : 139,90€) Alimentation : Antec EarthWatts EA-650 Platinum - 650W (Prix en occasion : 84€) Disque Dur : Western Digital (WD) WD Black 3,5" - SATA III 6 Gb/s - 3 To (Caviar) (Prix en occasion : 70€) Ventilation : Noctua NH-D14 (Prix en occasion : 78,95 €) SSD : Corsair Force Series GS - 128 Go (Prix en occasion : ?101,99 €) Lecteur / Graveur DVD : Samsung SH-224DB - OEM, noir (Prix neuf : 47,75€) La somme de toutes les pièces en occasion est d'un peu plus de 1200€. Je fais moitié prix (600€) par rapport à ce que vous trouveriez déjà en occasion, c'est donc une vraie affaire. Note : Pour 70€ de plus, je propose un écran iiyama 27 pouces ainsi qu'une souris et un clavier Logitech (le tout en parfait état)


Breaking Bad - L'Intégrale [DVD] Édition Collector

Coffret tout neuf (sous blister) Synopsis : Walter White, 50 ans, est professeur de chimie dans un lycée du Nouveau-Mexique. Son quotidien est bouleversé lorsqu'il apprend qu'il est atteint d'un cancer des poumons incurable. Plus qu'une seule solution pour mettre sa famille à l'abri du besoin : fabriquer et vendre une drogue de synthèse. Commence alors une longue descente aux enfers... Détails sur le coffret : Acteurs : Bryan Cranston, Anna Gunn, Aaron Paul, Dean Norris, Betsy Brandt Réalisateurs : Bryan Cranston, Anna Gunn, Aaron Paul, Dean Norris, Betsy Brandt Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL Audio : Anglais (Dolby Digital 5.1), Français Sous-titres : Français, Anglais, Arabe Région : Région 2 (Ce DVD ne pourra probablement pas être visualisé en dehors de l'Europe. Plus d'informations sur les formats DVD/Blu-ray.). Rapport de forme : 1.78:1 Nombre de disques : 21 Studio : Sony Pictures Entertainment Date de sortie du DVD : 13 janvier 2014 Durée : 2815 minutes Commentaires d'internautes : (27/02/2014) C'est surement l'une des meilleurs série que j'ai jamais vu. Terriblement bien filmé, des acteurs monstrueux avec un charisme fou, excellent scénario... Bref, parfait. Le coffret en lui même est simple mais efficace. Il est de très bonne qualité. (27/02/2014) Particulièrement addictive, cette série vraiment non conformiste surprend au fil des épisodes et des saisons par son sujet inattendu, qui flirte constamment avec l'immoralité et le politiquement incorrect, ses rebondissements, son humour décalé que côtoient les passages les plus dramatiques. Portrait souvent surprenant et sans concessions d'une Amérique à plusieurs vitesses, on y voit différents mondes se côtoyer, à travers le destin des deux héros, Walt et Jesse, entraînés dans une suite d'évènements qu'ils n'avaient pas imaginé. Comme dans toute série, il faut bien sûr que l'histoire s'installe. Passés les premiers épisodes d'exposition, elle vous capte cependant très rapidement, avec un portrait des personnages de plus en plus complexe, des rebondissements inattendus et au final un suspens sans cesse renouvelé, car rien n'y est jamais banal ni convenu d'avance. Au lieu de s'essouffler, la tension et le suspens vont au contraire en s'intensifiant au fil des saisons, jusqu'aux derniers épisodes qui vous scotchent à votre écran... Tout participe à la réussite de l'ensemble, originalité et qualité du scénario, efficacité de la réalisation, jeu des acteurs, Bryan Cranston et Aaron Paul en tête, fantastiques, excellence des choix musicaux.... Cette série qui rend addict...propose en même temps, par la description qu'elle en fait, une vraie réflexion sur le danger de certaines addictions: la drogue, l'argent, qui enfoncent la plupart des protagonistes (sauf Walt dont les motivations sont d'une autre nature...) dans l'univers de la criminalité. Ce n'est pas le moindre de ses mérites! Faut-il y voir un clin d'oeil des scénaristes ? Ce serait bien dans l'esprit de la série... Si vous commencez, vous allez vous laisser prendre ! (17/09/2014) Il y a un an presque jour pour jour s'arrêtait, au terme d'une dernière saison énormissime, l'une des séries les plus dingues et addictives de notre temps : Breaking Bad ("mal tourner" pourrait-on traduire). Vince Gilligan, ex-scénariste de quelques épisode d'X-Files (et non des moindres) a réussi un véritable tour de force en embarquant tout son petit monde dans cette histoire hyper borderline et politiquement très incorrect d'un bon père de famille, chimiste exceptionnel avec toutefois quelques hics qui ne vont pas manquer d'amorcer la bombe : - Il est devenu prof de chimie assez mal payé pour devoir se taper un second boulot merdique - Condamné à mort par un cancer du poumon alors qu'il ne fume pas - Avec un grand fils handicapé... - ...et une fille née sur le tard Notre homme se transformera petit à petit, accompagné de l'un de ses anciens élèves devenu dealer, en parrain de la méthamphétamine bleue, d'une pureté sans égal, sur tout le Nouveau-Mexique et au-delà. Ah, et son beau-frère est agent fédéral des stups. Touillez le tout... et éloignez-vous le plus loin possible. La série n'est pas qu'un divertissement exceptionnel semé de rebondissements et de twists sauvages, elle distille dans l'âme un trouble moral qu'on ne connaît que trop bien ; Walter White, personnage quasi dostoïevskien, nous rejoue l'histoire de l'homme bon, intègre et savant, soudain brûlé vif par une vérité qui fond sur lui telle une lumière aveuglante : ce monde est un monde sans Dieu livré au mal et à la médiocrité, où les meilleurs finissent laveur de voitures ou livreur de pizzas pour arrondir les fins de mois pendant que les cyniques et les malins se gavent de caviar et de Champagne. Quelle autorité, dans ce monde, pourra vous reprocher de semer le chaos et la destruction ? La "vérité" de Walter White devient sa folie, une folie en sourdine, qui a sa logique et ses lois, une folie "cohérente" en quelque sorte - de celles qui transforment un petit prof de lycée en grand criminel. Ce dilemme moral devient aussi celui du spectateur : le héros peut bien devenir une pourriture, on s'est trop attaché à lui pour le haïr, on a trop compris ses failles pour le condamner. Nous voilà drogués au mal. Tout cela est magistralement orchestré, et Bryan Cranston, dont les impressionnantes mutations physiques ne nous renseignent que trop bien sur l'état mental de son personnage, livre une performance qui restera probablement dans l'histoire de la télévision. Aucun personnage n'est négligé, ils ont tous leur histoire, leur épaisseur, leur faille... beaucoup sont misérables, tous sont bouleversants. Tout cela donne une vie formidable à ce microcosme qui semble dès le départ voué à la destruction. Tous les acteurs : Aaron Paul, Anna Gunn, Dean Norris ou le fameux Bob "Saul Goodman" Odenkirk, contribuent à cette totale réussite. Prêts pour le shoot ? BOSY


Score : 4.5/5 - 63